Consultation d'avocat avant toute action judiciaire

Selon le dicton populaire « Il vaut mieux prévenir que guérir ».

 

Nombre de procès sont gagnés ou parfois évités car très en amont, le chef d’entreprise, et de manière générale l’éventuel plaideur, ont pris le soin de demander conseil à un avocat.


Une consultation présente l’avantage, à l’occasion d’un rendez-vous, ou par le truchement d’une lettre, d’éclairer le client sur les chances de succès d’une affaire, la stratégie à adopter à l’égard d’un adversaire.

 

Certains procès peuvent être évités et une transaction envisagée.

 

L’avocat qui a l’expertise et le recul nécessaire par rapport au dossier qui lui est présenté, sera le mieux à même d’éclairer son client sur les pièces qu’il devra rassembler pour les présenter au tribunal.

 

Après la consultation et si le client devait se rapprocher de la partie adverse ou de son avocat, il pourrait demander à son conseil de le faire pour lui.

 

En effet, les correspondances entre avocats ont l’avantage d’être confidentielles, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent jamais être produites en justice.

 

Dans ces conditions, l’intervention de l’avocat dans l’intérêt du client, par exemple dans le cadre de négociations avec l’avocat adverse, est une garantie pour celui-ci, qu’elles conserveront un caractère confidentiel.

C’est-à-dire qu’elles ne pourront pas être ultérieurement exploitées en justice, si elles n’ont pas abouti.

 

 

Contactez le cabinet d'avocats JEAN-PIMOR pour une demande de consultation